accueil boutique de e-cigarette electronique et e-liquide
Blog

La e cigarette électronique pour les débutants.

-1 D'abord quelques chiffres sur les utilisateurs:

Voici les résultats d’une enquête menée par des chercheurs de l'Universityof East London publiée dans la revue scientifique Addiction qui s’interrogeait sur les effets indésirables ou bénéfiques de la e-cigarette. L’étude portait sur l’utilisation de la cigarette électronique. Elle a été menée par internet auprès d’utilisateurs de ces e-cigarettes, entre septembre 2011 et mai2012, 1.347 « fumeurs » de 33 pays européens.

- 49%l’utilisent dès les 6 à 30 premières minutes après leur réveil et 23% la fument dès les 5 minutes après leur lever.
- 56%des fumeurs ont le même rapport à la cigarette électronique qu’avec la vraie cigarette.
- 66% l’utilisent comme une alternative complète à la cigarette.
- 75% des fumeurs déclarent qu'ils n'ont pas fumé durant des semaines voire des mois,depuis qu’ils l'ont découverte.
- 14% déclarent que leur consommation de cigarettes a diminué de manière significative.
- 91% affirment que la cigarette électronique a véritablement fait diminuer leur envie de fumer du tabac.
- 70% déclarent qu'ils n’ont plus envie de fumer.

- 2 La e cigarette électronique est-elle dangereuse pour la santé?

Glycérine, propylène glycol,terpènes...

La glycérine ? Elle est "végétale"et "naturelle", abondamment utilisée par l'industrie agroalimentaire et "soumise à une limite tellement haute que jamais vous ne dépasserez la dose journalière", indique ainsi une étude de la marque Nicorette, selon laquelle la cigarette électronique serait 400 fois moins dangereuse que la classique.

Le propylène glycol, qui produit l'illusion de fumée ? C'est un additif alimentaire anodin, utilisé dans les sauces, mais aussi dans les discothèques, "et même dans les médicaments contre l'asthme, comme la Ventoline", poursuit l'étude. Les arômes,dont des dérivés terpéniques comme le menthol ou le linalol ? Les études menées sur l'animal, avec divers (autres) terpènes, "n'ont pas rapporté d'effet tératogène". Ouf !

En résumé,"le seul danger potentiel de la cigarette électronique est la nicotine, composé naturel reconnu pour créer une dépendance".Oui, mais "rien ne vous empêche de vapoter un e-liquide sans nicotine". Ou bien d'en réduire progressivement le dosage,jusqu'à se contenter de... 0%.

- 3 Comment ça marche une cigarette électronique?

Le fonctionnement d'une e cigarette électronique est assez simple : une résistance électrique, chauffe un liquide qui s’évapore en produisant de la vapeur.

Ce liquide, que l’on appelle e-liquide, a la particularité de se transformer en vapeur à une température avoisinant les 60°.
il y a donc, vaporisation et non combustion, c'est pourquoi nous parlons de vapeur et non de fumée. Certains parlent même de vaporisateur pour désigner la cigarette électronique.
Vous comprenez maintenant pourquoi les utilisateurs de e-cigarette tiennent tant à dire qu'ils vapotent (et non qu'ils fument) et que ce sont des vapoteurs (et non des fumeurs) !
En effet, cette vapeur,contrairement à la fumée, ne contient pas de goudron, ni de monoxyde de carbone et autres substances cancérigènes liées à la combustion du tabac.

Ce liquide utilisé pour produire la vapeur peut être aromatisé (beaucoup d'arômes sont proposés),nicotinés ou pas.

Une cigarette électronique est constituée des éléments principaux suivants :

  • un réservoir pour contenir le e-liquide ;

  • un atomiseur pour chauffer l'e-liquide ;

  • un accumulateur qui alimente l'atomiseur ;

  • due-liquide ;

  • dans certains modèles une partie électronique pour réguler la tension délivrée à l'atomiseur, ainsi que pour protéger l'accumulateur contre une décharge trop poussée.



Le réservoir

C'est la partie destinée à recevoir le e-liquide, généralement cylindrique, en plastique, en verre ou en en métal, avec une contenances de 0,5 à 8 ml. Il peut se trouver sous la forme de cartouche pré-remplie a usage unique ou multiple.

Le réservoir a deux ouvertures. Une entrée d'air et une sortie pour l'e-liquide vaporisé. La sortie peut être équipé d'un embout buccal interchangeable (drip tip pour les anglophones).

L'atomiseur

Atomiseur démontable

Le cœur du dispositif contient un fil résistif de Nichrome ou de Kanthal, servant à chauffer l'e-liquide, enroulé autour d'une mèche en silice ou en métal, chargé d'amener l'e-liquide vers l'élément chauffant.

Il y a deux grandes familles d'atomiseurs, suivant qu'ils sont destinés à recevoir des cartouches avec ou sans bourre. Dans chacune de ces familles, il est proposé différentes résistances (de 1,25 ohm à 5ohm).

L'accumulateur

Compartiment d'accumulateur avec système électronique de réglage de la tension,nommé également mod ou batterie.

Les accumulateurs pour cigarettes électroniques sont actuellement presque exclusivement de technologie lithium-ion.

Il en existe deux grandes familles:

  • Accumulateur simple, destinée à être placée dans un compartiment à accumulateur (surnommé également un mod) ;

  • Bloc accumulateur, comportant un pas de vis, un commutateur et une partie électronique.

la recharge s'effectue soit avec un adaptateur USB, soit avec un chargeur dédié.

Il existe également des câbles avec connecteur USB, permettant de relier une source de courant USB (ordinateur, adaptateur secteur,etc.) a un atomiseur et donc se passer d'accumulateur.

Les e-liquides

Plusieurs flacons de e-liquides et une cigarette électronique

Ils se composent d'un mélange de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG), d'arômes, de nicotine dans une proportion pouvant aller jusqu'à 36 mg/mL et selon le type d'arôme utilisé,d'alcool et d'eau. Certains e-liquides ne contiennent pas de nicotine. Ils sont vendus le plus souvent dans des flacons en plastique de 10 ml. Ils existent également sous forme des gels.

Les concentrations en nicotine sont indiquées sur le flacon de liquide ou sur la cartouche quand elle est pré-remplie, parfois avec l'abréviation « mg » (au lieu de « mg/mL »). La sensation de picotement dans la gorge et la bouche, provoquée parla nicotine, est appelée « hit » par les utilisateurs de cigarette électronique. C'est l'abréviation de l'expression en anglais: throat hit.



-4 La quelle choisir

Si vous débutez, le plus simple est de commencer avec un matériel standard qui a fait ses preuves et simple d'utilisation. Nous vous proposons pour cela un kit prêt à fumer. Nous l'avons spécialement composé d'articles, économiques (moins de 50 €) et surtout très fiables. Tout est inclus, la e-cigarette complète (batterie eGo,chargeur, clearomiser stardust et drip-tip), 2 flacons d'e-liquide au choix, un cordon pour l'avoir toujours sur soi, un flacon de remplissage facile et sa trousse de transport eGo.

Allez faire un tour dans notre boutique, nous vous avons sélectionné des articles que nous testons à tire personnel au quotidien.

A très vites

Le bon Vapoteur


Rédigé le  27 août 2013 18:58  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le bon Vapoteur

Le bon VapoteurArrêter de fumer avec la e-cigarette électronique

Pour commencer BRAVO! Vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous venez de passer avec succès, la première étape de votre arrêt du tabac.
Étant un ex-gros fumeur de longue date, nos histoires sont certainement proches et avant d'arrêter définitivement, mon premier réflexe a été de me renseigner sur le net quant à la meilleure façon d’appréhender ma future nouvelle vie. Après une tentative désastreuse, 10 ans auparavant, à coup de patchs, de gums et nuits blanches, je m'étais juré de réitérer l’expérience, que lorsqu'une une vraie solution alternative verrait le jour.

Ensuite il m'a fallu visualiser concrètement "le pourquoi" je devrais arrêter. Surtout si comme moi et je vous le souhaite, vous êtes en bonne santé et que votre corps accepte sans trop de mal, le fait de fumer votre clope si salvatrice d'après les repas...ou celle en sortant d'un rdv, pendant l'apéro, dans la voiture... Non, la meilleure, la première du matin après un bon café.
Bref elles sont toutes importantes et nécessaires lorsque l'on est fumeur, même si l'on admet que le souffle commence à manquer parfois durant un effort. Mais rien d'alarmant pour le moment puisque de toute façon on arrêtera bientôt certainement l'été prochain ou à ma retraite ou quand le premier homme marchera sur Mars. Les semaines passent, les mois, puis les années aussi et on s'aperçoit que 21 ans de cigarettes se sont écoulés sur mes 37 ans, soit quasiment les 2/3 de ma vie la clope à la main.

Un jour arrive le moment où l'on se dit "Pourquoi ne pas arrêter ?". Les réponses sont nombreuses: Économies, santé, odeur, entourage, esclave de trouver un paquet le dimanche à 23h30... Pour mon cas je dirais que c'est un peu tout cela, mais surtout de pouvoir l'interdire à mes enfants lorsqu'ils arriveront à un âge ou il penseront pouvoir me closer en me répondant:"Bah j'ai l'droit... toi tu fumes bien!".

Si l'on doit retenir une chose pour réussir, c'est d'y être préparé visuellement avant d'entreprendre sont arrêt. Enfin déterminez le "top départ", me concernant ça a été le lendemain matin de l'achat de ma e-cigarette, juste après la première "clope" du matin (et la dernière ce jour là). A 9H55 j'annonçais à 240 de mes amis, sur le célèbre réseau social que je venais d'écraser ma 150 millièmes et dernière cigarette. Et là impossible de revenir en arrière.


2 méthodes possibles: La douce ou la radicale.

Personnellement j'ai opté pour la radicale. J'ai quand même gardé un briquet et 3 blondes dans leur paquet rouge, cachées dans la cuisine en cas d'urgence. J'ai trouvé cela ludique et très efficace cette première journée, la e-cigarette remplissait parfaitement son rôle, à tel point que je m’obligeais à m’approcher des fumeurs afin de titiller ma motivation. Prévoyez deux jours actifs comme un week-end shopping, rando ou même déménagement, car les journées passent plus vite et vous serez surpris de voir qu'une semaine est passée sans avoir fumé.

Le stress vient d'un élément plus subtil, vous n’êtes pas en manque de nicotine, le geste est comblé et cette sensation de hit (sensation physique du passage de la fumée dans la gorge) sont complètement compensés par votre e-cigarette. Non, ce qui vous angoisse vient de vous. Votre abandon de la cigarette va devenir une obsession les premiers temps, j'ai même été jusqu’à m’inscrire sur un forum un soir afin de parler de mon exploit avec d'autres internautes. Votre entourage aussi va être cruel sans le vouloir: "Alors tu tiens?!!... Ça va pas trop stressé!... De toute façon tu vas craquer..." Servez-vous de cela, de cette provocation, elle doit endurcir votre motivation et prouver à tous qu'ils avaient tord.

Vous craquez? Rien de grave, continuez votre challenge comme-ci vous n'aviez pas fauté. Nous savons tous marcher et pourtant il nous arrive de trébucher et ce n'est pas pour autant que nous nous remettons à marcher à quatre pattes. Dites-vous que les cigarettes n'existent plus! Qu’elles ne se fabriquent plus! Que les autres fumeurs ne fument pas, ils mangent des "carambars". Dites-vous qu'en revanche vous êtes chanceux et que vous avez un substitut, que les autres n'ont pas, que vous avez encore cette chance de pouvoir fumer différemment, mais de fumer quand même. Dites-vous qu'à défaut de ne plus pouvoir fumer du tout, vous avez simplement changé de marque de cigarette. Surtout qu'avec un bon matériel, le bon dosage de nicotine et le bon choix du e-liquide, vous retrouverez facilement le goût de votre marque préférée.

Les semaines vont passer, vous commencez à sentir les aspects bénéfiques d'une vie sans tabac jusqu'au moment où vous allez baisser de plus en plus le niveau de nicotine (sans vous forcer, faites le naturellement) jusqu'au point zéro. Imprimez cela "tableau des bénéfices d'arrêt du tabac", mettez-le sur votre frigo et rayez les étapes que vous avez passées. Ça matérialise vos efforts!

La méthode douce consistera à faire les deux, fumer vos cigarettes favorites et remplacer les secondaires par la e-cigarette jusqu'à vous en passer totalement. Les deux sont bénéfiques mais vous devez programmer des objectifs chiffrés et datés quant au nombre de vraies cigarettes fumées, avec la méthode douce. Il est trop facile de déraper et de ce trouver des excuses pour en griller une ou deux de plus.

Conclusion


Voilà, j’espère que mon expérience vous aidera à relever ce challenge, sachez que l'arrêt du tabac est difficile mais pas autant qu'on pourrait y penser. La e-cigarette est pour moi une révolution qui a parfaitement rempli son rôle. Je suis maintenant complètement libéré, aucune rechute et sans de prise de poids, puisque le geste est compensé. Certains moments ont été délicats mais avec un peu de raisonnement et de volonté, ces envies passent de plus en plus vite jusqu’à disparaître définitivement.

Bonne Vapote à toutes et à tous

Le bon Vapoteur
Rédigé le  25 août 2013 15:17  -  Lien permanent
0 Commentaires  
 
Bas de page du site de vente de e-cigarette électroniques pour vapoter et arrêter de fumer